Lauréat de la bourse d’études Teamsters Canada

13 décembre 2019

Monsieur Stéphane Gilbert, membre de notre local, est le lauréat de la bourse de Teamsters Canada.

 

La bourse d’études de Teamsters Canada a été créée pour nos membres désirant poursuivre leur éducation dans leur champ de compétence ou encore dans un autre secteur d’activité. Elles ont pour objectif d’aider nos membres en règle à payer les frais de scolarité de leurs études post-secondaires ou dans le cadre d’un programme d’études professionnelles.

 

Quatre bourses de 2 500$ seront distribuées.

 

En vous appuyant dans vos projets, nous formons des leaders fiers d’appartenir à notre organisation et prêts à jouer un rôle actif dans notre société.

 

C’est avec grand honneur et fierté que Teamsters Québec local 1999 félicite l’accomplissement de Stéphane Gilbert.

Michel Héroux

Président

Nouvelle règlementation RAMQ:

Lunettes et verres de contact pour les enfants

2 décembre 2019

Veuillez prendre note que depuis le 1er septembre 2019, la RAMQ (Régie de l'assurance maladie) offre un remboursement de 250,00$ pour les lunettes ou verre de contact (lentilles) pour tout enfant de moins de 18 ans.

 

Ce montant est fixe et ne varie pas en fonction du coût de votre achat.

 

Seuls les achats effectués depuis le 1er septembre 2019 chez un opticien ou un optométriste au Québec sont admissibles.

 

PERSONNES ADMISSIBLES:

 

  • Avoir moins de 18 ans à la date d'achat des lunettes ou verres de contact

 

  • Avoir une carte d'assurance maladie valide

 

  • Avoir reçu une prescription de lunettes ou verre de contact correcteurs lors d'un examen de la vue réalisé par un optométriste ou un ophtalmologiste autorisé.

 

MARCHE À SUIVRE:

 

Pour obtenir le remboursement de 250,00$, vous devez remplir une demande en ligne au www.formulaires.ramq.gouv.qc.ca/lunettes

Jean-François Pelletier

Permanent syndical

Les élections sont terminées; le vrai travail commence!

24 octobre 2019

Notre syndicat a adopté une approche non partisane tout au long de cette campagne et s'est concentré sur les enjeux qui comptent pour les Teamsters.

Les élections sont terminées. Les résultats sont connus. Les Canadiennes et les Canadiennes ont fait connaître leurs préférences.

 

Je voudrais féliciter le premier ministre Trudeau au nom des 125 000 membres de notre syndicat et je lui souhaite bonne chance. Les élections sont peut-être terminées, mais les vrais défis l'attendent maintenant. Les électeurs ont opté pour un gouvernement minoritaire et j'espère que les libéraux travailleront avec les autres partis afin de faire avancer des politiques progressistes pour les Canadiens.   

 

Puisque nous avons ce soir un gouvernement minoritaire, les Canadiens et les Canadiennes d’un bout à l’autre du pays s’attendent à ce que tous les chefs de partis collaborent. Plusieurs défis d’importance devront être relevés et le temps n’est pas aux politicailleries, mais à la coopération pour le bien de tous et toutes.

 

Notre syndicat a adopté une approche non partisane tout au long de cette campagne et s'est concentré sur les enjeux qui comptent pour les Teamsters.

 

Nous avons parlé du fait que les femmes enceintes qui cessent de travailler pour éviter des préjudices à elles-mêmes ou à leur bébé n'ont pas accès à de généreux programmes d'indemnisation provinciaux si elles sont employées dans une industrie sous réglementation fédérale. C'est une injustice que le Parlement devra corriger.

 

Nous avons attiré l'attention sur la façon dont la fatigue chez les travailleurs du transport compromet la sécurité publique, diminue la productivité et nuit à la santé des travailleurs. Pour s'attaquer à ce problème, il faudra des règlements fiables et fondés sur des données probantes qui ne sont pas dictés par les entreprises et leurs lobbyistes.

 

Nous avons expliqué comment l'automatisation et l'intelligence artificielle pourraient faire disparaître près de 40 % des emplois au cours des prochaines décennies. Le Canada aura besoin de vision et de leadership pour élaborer des politiques qui aideront les travailleurs à s'adapter et à faciliter la transition.

 

Enfin, nous avons parlé de l'importance de la santé mentale en milieu de travail. Saviez-vous que le coût économique des problèmes et des troubles de santé mentale au Canada est de plus de 51 milliards de dollars, selon la Commission de la santé mentale du Canada ?

 

Ces élections ont été très conflictuelles et parfois des coups sous la ceinture ont été donnés. Au cours des prochaines années, les politiciens de toutes les allégeances devront se concentrer sur l'unité et la lutte contre la diffamation. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont trop grands et ne pourront être relevés par une nation divisée.

 

Je remercie tous les Teamsters et leurs familles qui ont pris le temps d'aller voter, de s'impliquer et de rester informés tout au long de cette campagne.

 

Solidairement,

 

François Laporte

François Laporte 

Président

Teamsters Canada

Les Teamsters du Québec amassent 100 000 $ pour la Fondation Papillon

Pour la 37e année, les Teamsters du Québec, leurs partenaires et amis-es, se réunissaient afin d’amasser des fonds pour la Fondation Papillon. C’est un montant record de 100 000 $ que nous remettons à Madame Suzy Guérin de la Fondation Papillon.

Éric Laramée, Marilyne Philie et Natasha Grenier de la Section locale 1999, Richard Lamoureux de la section locale 931 et France Dubois de la Section locale 106, ont su répéter le succès de cet évènement.

 

Le soutien de tous les bénévoles présents a également été souligné lors de cette soirée par les organisateurs.

 

Finalement, nous espérons reproduire cette belle réussite lors de la prochaine édition afin de maintenir notre engagement envers la Société pour les enfants handicapés du Québec et la Fondation Papillon.

13 septembre 2019

Michel Héroux
Président

Améliorations aux contrats de travail chez Robert transport

Les contrats de travail des membres des Sections locales 1999 et 106 des Teamsters chez Robert transport (les « 01 » et les « 02) ont été améliorés substantiellement en attendant les grandes négociations qui débuteront l’automne prochain. C’est ça, l’avantage d’être Teamsters.

 

 

Montréal, 21 juin 2019 — Les contrats de travail des membres des Sections locales 1999 et 106 des Teamsters chez Robert transport (les « 01 » et les « 02) ont été améliorés substantiellement en attendant les grandes négociations qui débuteront l’automne prochain. Des lettres d’entente ont été signés entre le syndicat et la direction de la compagnie de transport.

 

Pour les chauffeurs « 02 », ceux qui travaillent dans un rayon de 40 miles seront payés à l’heure tandis que les heures travaillée seront garanties pour ceux qui travaillent dans un rayon entre 40 et 140 miles ou ils bénéficieront de la méthode de rémunération la plus avantageuse. De plus, les échelles salariales ont été éliminées.

 

Pour les « 01 » et les « 02 », des primes de quart de travail s’ajoutent. Par exemple, la prime de soir (midi à 20 h) sera de 15 $ par jour; la nuit, ce sera 25 $ par jour; le week-end ce sera 35 $ par jour.

 

Les manutentionnaires et les gareurs (qu’on appelle aussi les « shunters ») verront leurs salaires être améliorés de 1,50 $/h le soir, 2,50 $/h la nuit et 3 $/h les week-ends.

 

Les « 01 » auront droit à la rétroactivité de l’augmentation de 1,5 % sur leur salaire.

 

Rappelons en terminant que les travailleurs Robert transport renégocient leurs conventions collectives à compter de cet automne. Donc, d’autres améliorations aux conditions de travail sont à prévoir au cours des prochains mois.

 

C’est ça, l’avantage d’être Teamsters.

25 juin 2019

Teamsters Canada
communiqué

Centre d’appel d’Air Transat : pas de changement pour le moment

La Section locale 1999 des Teamsters suit la situation de près et en avisera ses membres au fur et à mesure qu’il y aura des développements…

 

 

Montréal, 17 mai 2019 — Le syndicat des Teamsters a appris, tout comme le public, la signature d'une entente d'exclusivité avec Air Canada en vue de l'acquisition de Transat AT inc.  Les transporteurs aériens ont indiqué jeudi matin avoir signé une entente d’exclusivité qui permettrait à Air Canada d’acquérir le transporteur et voyagiste québécois.

 

Les travailleurs-euses du centre d’appel d’Air Transat sont affiliés avec la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters. Ils et elles ont été rencontrés-ées par l’employeur qui leur a expliqué quelles étaient les étapes à venir.

 

Il est important de savoir que plusieurs étapes doivent être franchies avant que la compagnie soit vendue. Premièrement, une évaluation des états financiers de l’entreprise doit être effectuée dans les 30 jours. Deuxièmement, le Bureau de la concurrence canadien doit donner son autorisation, ce qui peut prendre entre 6 mois et 1 an. De plus, le gouvernement Legault a exprimé le souhait que ce soit des intérêts québécois qui reprennent les activités du transporteur aérien. Il n’est donc pas impossible que d’autres acheteurs se manifestent.

 

Bref, il reste encore plusieurs étapes très importantes à franchir avant que la compagnie soit vendue, si elle est effectivement vendue.

 

Comme toujours, le syndicat des Teamsters suivra la situation de près et en avisera ses membres au fur et à mesure.

17 mai 2019

Teamsters Canada
communiqué

Recyclage du verre : une commission parlementaire est de mise

Laval, 27 février 2019 — Le syndicat des Teamsters est d’avis que le rapport déposé par Éco Entreprise Québec (EEQ) à propos du recyclage du verre hier soulève beaucoup de questions sans réponses et réclame la mise en place d’une commission parlementaire afin d’aller au fond des choses. De plus, ÉEQ écarte mystérieusement la consigne du verre dans son analyse alors qu’elle a démontré son indéniable efficacité au cours des décennies.

 

Rappelons que les Labatt et Molson de ce monde utilisent avec succès un système de consigne du verre depuis plus de 35 ans. Les bouteilles brunes décapsulables des brasseurs sont lavables et réutilisables de 12 à 17 fois. Elles sont recyclées à 100 % et leur taux de récupération est de l’ordre de 98 %.

 

Grâce à la consigne, le système de récupération des bouteilles brunes est entièrement géré et assumé par l’industrie de la bière via son système de distribution à la grandeur du Québec. Elle ne coûte donc rien aux contribuables ni au gouvernement.

 

Il y a quelques années, les brasseurs produisaient environ 37 % de leur production de bière en canette et payaient des pénalités au gouvernement en vertu de l’Entente Recyc-Québec. Désormais, c’est plus de 55 % de la production de bière qui est vendue en canette. À l’époque, le contenant de choix était la bouteille brune puisque plus écologique. Désormais, le tiers des canettes se retrouvent dans les sites d’enfouissement et contamine au passage les autres matières dans les bas de recyclage, en plus de coûter cher aux payeurs de taxes.

 

L’expérience démontre que la bouteille de verre peut être réutilisée et recyclée à l’infini via la consigne. Par conséquent, le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, doit consulter l’ensemble des parties prenantes dans ce dossier afin de prendre une décision responsable en matière d’environnement et d’emplois de qualités pour les travailleurs-euses d’ici.

27 février 2019

Teamsters Canada
communiqué

Les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur

Laval, 8 février 2019 — Le syndicat des Teamsters a appris que les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur. En fait, les  journées travaillées à compter du 27 janvier et les vacances ne seront pas payées aux membres de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

8 février 2019

Teamsters Canada
communiqué

   

C’est le programme de protection des salariés du gouvernement fédéral qui compensera une partie des salaires, jusqu’à concurrence de 7000 $ environ. Les autres sommes dues pourraient être récupérées via le syndic de faillite.

 

Une assemblée syndicale est prévue le 14 février. Elle aura pour objectif de renseigner les travailleurs sur leurs droits et de les mettre en contact avec des représentants de l’assurance-emploi et d’Emploi Québec qui seront sur place.

 

Une rencontre avec le syndic de faillite est également prévue le 18 février prochain. Des représentants de la firme Raymond Chabot rencontreront les travailleurs.

 

Les chauffeurs-euses recevront sous peu des lettres leur indiquant où et quand auront lieu ces rencontres. Ils sont invités à participer en grand nombre aux deux rencontres.  

Téo Taxi cesse ses activités ce matin

Les quelque 450 chauffeurs-euses de Téo Taxi ont appris avec déception tôt ce matin que la compagnie cessait ses activités…

Laval, le 29 janvier 2019 — Les travailleurs-euses ont reçu une lettre leur indiquant la fermeture immédiate de l’entreprise.

 

Bien que la situation difficile de Téo Taxi était sur la place publique depuis un certain temps, l’annonce prit plusieurs salariés-ées par surprise puisqu’ils croyaient que l’entreprise avait encore une chance d’être sauvée.

 

La direction de la compagnie de taxi a assuré dans une lettre adressée à ses salariés-ées qu’elle « versera les salaires gagnés, mais non encore payés, s’il en est ». Cependant le document ne mentionne d’aucune façon si les indemnités de départ seront payées, tel que le prévoit la loi. Les Teamsters prendront les moyens légaux afin de faire respecter la loi, et ce, dans la mesure du possible.

 

Rappelons que les travailleurs de cette compagnie ont décidé de joindre le syndicat des Teamsters en octobre dernier parce qu’ils affirmaient subir les effets d’une gestion inefficace.

 

Le syndicat des Teamsters s’apprêtait à rencontrer ses membres dans plusieurs assemblées syndicales au cours de prochains jours pour préparer le projet de demandes syndicales en vue des négociations pour un premier contrat de travail. Les assemblées sont annulées compte tenu des circonstances.

29 janvier 2019

Teamsters Canada
communiqué

25 janvier 2019

Teamsters Canada
communiqué

Les Teamsters veulent rencontrer les dirigeants de Téo taxi

Les Teamsters surveilleront la situation de près au cours des prochains jours et des prochaines semaines en espérant rencontrer rapidement la direction de l’entreprise.

 

Laval, 25 janvier 2019 — Les reportages faisant état que Téo Taxi se mettra bientôt à l'abri de ses créanciers ont semé de vives inquiétudes chez les chauffeurs-euses de cette compagnie de taxi qui sont représentés par la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

 

Bien que les permanents syndicaux des Teamsters n’aient pas réussi à entrer en contact avec les dirigeants de la compagnie, ils tenteront de le faire sur une base régulière afin de connaître la situation et leurs intentions.

 

Nos membres ne sont pas responsables de la situation, comme l’ont laissé entendre certaines personnes dans des tribunes radiophoniques. Nous avons l’impression que c'est une mauvaise gestion qui a provoqué les difficultés de l’entreprise. L’une des principales raisons selon nous, ce sont les changements à maintes reprises des dirigeants depuis la création de Téo taxi. 

 

Nous espérons que la nouvelle direction va relever le défi et qu’ils pourront prendre des arrangements nécessaires avec leurs créanciers afin de se restructurer adéquatement et pouvoir aller de l’avant comme plusieurs compagnies dans des situations semblables ont réussi de le faire par le passé.

Rencontre avec Alexandre Leduc, député solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve

Les comités paritaires protègent les conditions de dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses au Québec. C’est la raison pour laquelle les Teamsters tiennent à ce qu’ils soient maintenus, voire même étendus. À ce sujet, nous avons obtenu l’appui du député solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, que j’ai rencontré vendredi dernier, avec mon collègue de Teamsters Canada, Monsieur Stéphane Lacroix.

15 janvier 2019

Éric Laramée

Secrétaire-Trésorier

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2023 by Coach.Corp. All rights reserved.