Les élections sont terminées; le vrai travail commence!

24 octobre 2019

Notre syndicat a adopté une approche non partisane tout au long de cette campagne et s'est concentré sur les enjeux qui comptent pour les Teamsters.

Les élections sont terminées. Les résultats sont connus. Les Canadiennes et les Canadiennes ont fait connaître leurs préférences.

 

Je voudrais féliciter le premier ministre Trudeau au nom des 125 000 membres de notre syndicat et je lui souhaite bonne chance. Les élections sont peut-être terminées, mais les vrais défis l'attendent maintenant. Les électeurs ont opté pour un gouvernement minoritaire et j'espère que les libéraux travailleront avec les autres partis afin de faire avancer des politiques progressistes pour les Canadiens.   

 

Puisque nous avons ce soir un gouvernement minoritaire, les Canadiens et les Canadiennes d’un bout à l’autre du pays s’attendent à ce que tous les chefs de partis collaborent. Plusieurs défis d’importance devront être relevés et le temps n’est pas aux politicailleries, mais à la coopération pour le bien de tous et toutes.

 

Notre syndicat a adopté une approche non partisane tout au long de cette campagne et s'est concentré sur les enjeux qui comptent pour les Teamsters.

 

Nous avons parlé du fait que les femmes enceintes qui cessent de travailler pour éviter des préjudices à elles-mêmes ou à leur bébé n'ont pas accès à de généreux programmes d'indemnisation provinciaux si elles sont employées dans une industrie sous réglementation fédérale. C'est une injustice que le Parlement devra corriger.

 

Nous avons attiré l'attention sur la façon dont la fatigue chez les travailleurs du transport compromet la sécurité publique, diminue la productivité et nuit à la santé des travailleurs. Pour s'attaquer à ce problème, il faudra des règlements fiables et fondés sur des données probantes qui ne sont pas dictés par les entreprises et leurs lobbyistes.

 

Nous avons expliqué comment l'automatisation et l'intelligence artificielle pourraient faire disparaître près de 40 % des emplois au cours des prochaines décennies. Le Canada aura besoin de vision et de leadership pour élaborer des politiques qui aideront les travailleurs à s'adapter et à faciliter la transition.

 

Enfin, nous avons parlé de l'importance de la santé mentale en milieu de travail. Saviez-vous que le coût économique des problèmes et des troubles de santé mentale au Canada est de plus de 51 milliards de dollars, selon la Commission de la santé mentale du Canada ?

 

Ces élections ont été très conflictuelles et parfois des coups sous la ceinture ont été donnés. Au cours des prochaines années, les politiciens de toutes les allégeances devront se concentrer sur l'unité et la lutte contre la diffamation. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont trop grands et ne pourront être relevés par une nation divisée.

 

Je remercie tous les Teamsters et leurs familles qui ont pris le temps d'aller voter, de s'impliquer et de rester informés tout au long de cette campagne.

 

Solidairement,

 

François Laporte

François Laporte 

Président

Teamsters Canada

Les Teamsters du Québec amassent 100 000 $ pour la Fondation Papillon

Pour la 37e année, les Teamsters du Québec, leurs partenaires et amis-es, se réunissaient afin d’amasser des fonds pour la Fondation Papillon. C’est un montant record de 100 000 $ que nous remettons à Madame Suzy Guérin de la Fondation Papillon.

Éric Laramée, Marilyne Philie et Natasha Grenier de la Section locale 1999, Richard Lamoureux de la section locale 931 et France Dubois de la Section locale 106, ont su répéter le succès de cet évènement.

 

Le soutien de tous les bénévoles présents a également été souligné lors de cette soirée par les organisateurs.

 

Finalement, nous espérons reproduire cette belle réussite lors de la prochaine édition afin de maintenir notre engagement envers la Société pour les enfants handicapés du Québec et la Fondation Papillon.

13 septembre 2019

Michel Héroux
Président

 
 
 
 
Améliorations aux contrats de travail chez Robert transport

Les contrats de travail des membres des Sections locales 1999 et 106 des Teamsters chez Robert transport (les « 01 » et les « 02) ont été améliorés substantiellement en attendant les grandes négociations qui débuteront l’automne prochain. C’est ça, l’avantage d’être Teamsters.

 

 

Montréal, 21 juin 2019 — Les contrats de travail des membres des Sections locales 1999 et 106 des Teamsters chez Robert transport (les « 01 » et les « 02) ont été améliorés substantiellement en attendant les grandes négociations qui débuteront l’automne prochain. Des lettres d’entente ont été signés entre le syndicat et la direction de la compagnie de transport.

 

Pour les chauffeurs « 02 », ceux qui travaillent dans un rayon de 40 miles seront payés à l’heure tandis que les heures travaillée seront garanties pour ceux qui travaillent dans un rayon entre 40 et 140 miles ou ils bénéficieront de la méthode de rémunération la plus avantageuse. De plus, les échelles salariales ont été éliminées.

 

Pour les « 01 » et les « 02 », des primes de quart de travail s’ajoutent. Par exemple, la prime de soir (midi à 20 h) sera de 15 $ par jour; la nuit, ce sera 25 $ par jour; le week-end ce sera 35 $ par jour.

 

Les manutentionnaires et les gareurs (qu’on appelle aussi les « shunters ») verront leurs salaires être améliorés de 1,50 $/h le soir, 2,50 $/h la nuit et 3 $/h les week-ends.

 

Les « 01 » auront droit à la rétroactivité de l’augmentation de 1,5 % sur leur salaire.

 

Rappelons en terminant que les travailleurs Robert transport renégocient leurs conventions collectives à compter de cet automne. Donc, d’autres améliorations aux conditions de travail sont à prévoir au cours des prochains mois.

 

C’est ça, l’avantage d’être Teamsters.

25 juin 2019

Teamsters Canada
communiqué

Centre d’appel d’Air Transat : pas de changement pour le moment

La Section locale 1999 des Teamsters suit la situation de près et en avisera ses membres au fur et à mesure qu’il y aura des développements…

 

 

Montréal, 17 mai 2019 — Le syndicat des Teamsters a appris, tout comme le public, la signature d'une entente d'exclusivité avec Air Canada en vue de l'acquisition de Transat AT inc.  Les transporteurs aériens ont indiqué jeudi matin avoir signé une entente d’exclusivité qui permettrait à Air Canada d’acquérir le transporteur et voyagiste québécois.

 

Les travailleurs-euses du centre d’appel d’Air Transat sont affiliés avec la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters. Ils et elles ont été rencontrés-ées par l’employeur qui leur a expliqué quelles étaient les étapes à venir.

 

Il est important de savoir que plusieurs étapes doivent être franchies avant que la compagnie soit vendue. Premièrement, une évaluation des états financiers de l’entreprise doit être effectuée dans les 30 jours. Deuxièmement, le Bureau de la concurrence canadien doit donner son autorisation, ce qui peut prendre entre 6 mois et 1 an. De plus, le gouvernement Legault a exprimé le souhait que ce soit des intérêts québécois qui reprennent les activités du transporteur aérien. Il n’est donc pas impossible que d’autres acheteurs se manifestent.

 

Bref, il reste encore plusieurs étapes très importantes à franchir avant que la compagnie soit vendue, si elle est effectivement vendue.

 

Comme toujours, le syndicat des Teamsters suivra la situation de près et en avisera ses membres au fur et à mesure.

17 mai 2019

Teamsters Canada
communiqué

Recyclage du verre : une commission parlementaire est de mise

Laval, 27 février 2019 — Le syndicat des Teamsters est d’avis que le rapport déposé par Éco Entreprise Québec (EEQ) à propos du recyclage du verre hier soulève beaucoup de questions sans réponses et réclame la mise en place d’une commission parlementaire afin d’aller au fond des choses. De plus, ÉEQ écarte mystérieusement la consigne du verre dans son analyse alors qu’elle a démontré son indéniable efficacité au cours des décennies.

 

Rappelons que les Labatt et Molson de ce monde utilisent avec succès un système de consigne du verre depuis plus de 35 ans. Les bouteilles brunes décapsulables des brasseurs sont lavables et réutilisables de 12 à 17 fois. Elles sont recyclées à 100 % et leur taux de récupération est de l’ordre de 98 %.

 

Grâce à la consigne, le système de récupération des bouteilles brunes est entièrement géré et assumé par l’industrie de la bière via son système de distribution à la grandeur du Québec. Elle ne coûte donc rien aux contribuables ni au gouvernement.

 

Il y a quelques années, les brasseurs produisaient environ 37 % de leur production de bière en canette et payaient des pénalités au gouvernement en vertu de l’Entente Recyc-Québec. Désormais, c’est plus de 55 % de la production de bière qui est vendue en canette. À l’époque, le contenant de choix était la bouteille brune puisque plus écologique. Désormais, le tiers des canettes se retrouvent dans les sites d’enfouissement et contamine au passage les autres matières dans les bas de recyclage, en plus de coûter cher aux payeurs de taxes.

 

L’expérience démontre que la bouteille de verre peut être réutilisée et recyclée à l’infini via la consigne. Par conséquent, le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, doit consulter l’ensemble des parties prenantes dans ce dossier afin de prendre une décision responsable en matière d’environnement et d’emplois de qualités pour les travailleurs-euses d’ici.

27 février 2019

Teamsters Canada
communiqué

Les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur

Laval, 8 février 2019 — Le syndicat des Teamsters a appris que les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur. En fait, les  journées travaillées à compter du 27 janvier et les vacances ne seront pas payées aux membres de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

8 février 2019

Teamsters Canada
communiqué

   

C’est le programme de protection des salariés du gouvernement fédéral qui compensera une partie des salaires, jusqu’à concurrence de 7000 $ environ. Les autres sommes dues pourraient être récupérées via le syndic de faillite.

 

Une assemblée syndicale est prévue le 14 février. Elle aura pour objectif de renseigner les travailleurs sur leurs droits et de les mettre en contact avec des représentants de l’assurance-emploi et d’Emploi Québec qui seront sur place.

 

Une rencontre avec le syndic de faillite est également prévue le 18 février prochain. Des représentants de la firme Raymond Chabot rencontreront les travailleurs.

 

Les chauffeurs-euses recevront sous peu des lettres leur indiquant où et quand auront lieu ces rencontres. Ils sont invités à participer en grand nombre aux deux rencontres.  

Téo Taxi cesse ses activités ce matin

Les quelque 450 chauffeurs-euses de Téo Taxi ont appris avec déception tôt ce matin que la compagnie cessait ses activités…

Laval, le 29 janvier 2019 — Les travailleurs-euses ont reçu une lettre leur indiquant la fermeture immédiate de l’entreprise.

 

Bien que la situation difficile de Téo Taxi était sur la place publique depuis un certain temps, l’annonce prit plusieurs salariés-ées par surprise puisqu’ils croyaient que l’entreprise avait encore une chance d’être sauvée.

 

La direction de la compagnie de taxi a assuré dans une lettre adressée à ses salariés-ées qu’elle « versera les salaires gagnés, mais non encore payés, s’il en est ». Cependant le document ne mentionne d’aucune façon si les indemnités de départ seront payées, tel que le prévoit la loi. Les Teamsters prendront les moyens légaux afin de faire respecter la loi, et ce, dans la mesure du possible.

 

Rappelons que les travailleurs de cette compagnie ont décidé de joindre le syndicat des Teamsters en octobre dernier parce qu’ils affirmaient subir les effets d’une gestion inefficace.

 

Le syndicat des Teamsters s’apprêtait à rencontrer ses membres dans plusieurs assemblées syndicales au cours de prochains jours pour préparer le projet de demandes syndicales en vue des négociations pour un premier contrat de travail. Les assemblées sont annulées compte tenu des circonstances.

29 janvier 2019

Teamsters Canada
communiqué

25 janvier 2019

Teamsters Canada
communiqué

Les Teamsters veulent rencontrer les dirigeants de Téo taxi

Les Teamsters surveilleront la situation de près au cours des prochains jours et des prochaines semaines en espérant rencontrer rapidement la direction de l’entreprise.

 

Laval, 25 janvier 2019 — Les reportages faisant état que Téo Taxi se mettra bientôt à l'abri de ses créanciers ont semé de vives inquiétudes chez les chauffeurs-euses de cette compagnie de taxi qui sont représentés par la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

 

Bien que les permanents syndicaux des Teamsters n’aient pas réussi à entrer en contact avec les dirigeants de la compagnie, ils tenteront de le faire sur une base régulière afin de connaître la situation et leurs intentions.

 

Nos membres ne sont pas responsables de la situation, comme l’ont laissé entendre certaines personnes dans des tribunes radiophoniques. Nous avons l’impression que c'est une mauvaise gestion qui a provoqué les difficultés de l’entreprise. L’une des principales raisons selon nous, ce sont les changements à maintes reprises des dirigeants depuis la création de Téo taxi. 

 

Nous espérons que la nouvelle direction va relever le défi et qu’ils pourront prendre des arrangements nécessaires avec leurs créanciers afin de se restructurer adéquatement et pouvoir aller de l’avant comme plusieurs compagnies dans des situations semblables ont réussi de le faire par le passé.

Lauréats de la bourse d’études James R. Hoffa pour féliciter l’excellence académique

Déborah Bafoundisa, fille de Monsieur Isidore Bafoundisa, membre de notre local et salarié d’Exceldor, Élisabelle Davignon, fille de Monsieur Jacques Davignon, membre et salarié de Molson ainsi que Jade Durette, fille de Monsieur Alain Durette, membre et salarié du Marché Reid Gadoua sont les lauréats de la bourse d’études James R. Hoffa. Les lauréats se sont vu accorder une récompense de 1000$ chacun pour souligner l’excellence académique.

 

Le Fonds de bourses d’études à la mémoire de James R. Hoffa a été mis sur pied afin d’aider les enfants d’un membre en règle des Teamsters à payer leurs études professionnelles ou post-secondaires. Cette bourse est décernée aux étudiants qui terminent leur dernière année d’études secondaires ou préuniversitaires (cégep). James R. Hoffa est devenu un membre des Teamsters en 1934 et a servi comme président général de la Fraternité internationale des Teamsters pendant 14 ans. En reconnaissance pour son service constant et dévoué à l’égard du syndicat et de ses membres, il a été nommé président général honoraire à vie. En novembre 1999, le secrétaire-trésorier général de l’époque, C. Thomas Keegel, a présenté une résolution afin de créer le fonds de bourses d'études en son nom.

 

C’est avec grand honneur et fierté que les Teamsters Québec Local 1999 félicitent l’excellence académique de Déborah Bafoundisa, Élisabelle Davignon et Jade Durette.

19 décembre 2018

Michel Héroux

Président

Rencontre avec Alexandre Leduc, député solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve

Les comités paritaires protègent les conditions de dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses au Québec. C’est la raison pour laquelle les Teamsters tiennent à ce qu’ils soient maintenus, voire même étendus. À ce sujet, nous avons obtenu l’appui du député solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc, que j’ai rencontré vendredi dernier, avec mon collègue de Teamsters Canada, Monsieur Stéphane Lacroix.

15 janvier 2019

Éric Laramée

Secrétaire-Trésorier

Bienvenue aux nouveaux membres des Produits chimiques GHC Ltée.

L’entreprise qui compte une vingtaine d’employés est un fabricant et un exportateur à l’échelle mondiale d’oxyde de zinc de haute qualité depuis 1974.

 

Produit à son usine moderne de Saint-Hyacinthe, l’oxyde de zinc répond aux besoins d’un grand éventail d’industries dans la fabrication de produits tels que le caoutchouc, la peinture et le revêtement, le verre, les produits pharmaceutiques et alimentaires, etc.

Nous sommes fiers d’accueillir les membres de l’entreprise au local 1999 pour le renouvellement de la convention collective!

8 novembre 2018

Stéphane Murray

Directeur du recrutement

Les Teamsters remettent 85 000 $ à la Fondation Papillon

Les bénévoles, les permanents syndicaux des Teamsters et plusieurs autres partenaires participaient, cette année encore, à l’Omnium Teamsters Québec qui a pour objectif d’amasser des fonds afin de venir en aide à la Fondation Papillon.

 

Cette organisation accueille chaque année au Camp Papillon près de 700 enfants ayant un handicap en leur donnant l’occasion de participer à la vie de plein air dans un endroit sécuritaire. Le camp permet également aux parents d’enfants handicapés de prendre une pause dans une vie bien remplie.

7 septembre 2018

Teamsters Canada

communiqué

Les bénévoles, les permanents syndicaux des Teamsters et plusieurs autres partenaires participaient, cette année encore, à l’Omnium Teamsters Québec qui a pour objectif d’amasser des fonds afin de venir en aide à la Fondation Papillon. Cette organisation accueille chaque année au Camp Papillon près de 700 enfants ayant un handicap en leur donnant l’occasion de participer à la vie de plein air dans un endroit sécuritaire. Le camp permet également aux parents d’enfants handicapés de prendre une pause dans une vie bien remplie.

Les dirigeants des Teamsters ont remis un chèque de 85 000 $ hier à madame Suzy Guérin, la représentante de la Fondation Papillon.

Rappelons que les Teamsters ont amassé près de 2 millions de dollars depuis qu’ils sont associés à cette cause.

« Nous sommes très heureux de nous associer à la Fondation Papillon puisque cette cause interpelle particulièrement notre organisation, d’expliquer Éric Laramée, secrétaire-trésorier de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters. Je tiens d’ailleurs à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce tournoi de golf, plus particulièrement les bénévoles qui font un travail extraordinaire. Sans eux et elles, rien de cela ne serait possible. »

« Je tiens aussi à souligner les contributions essentielles de Marilyne Philie et Natasha Grenier de la Section locale 1999, de Richard Lamoureux et Pierre-André Blanchard de la Section locale 931 et de France Dubois de la Section locale 106. »

Preuve de son dévouement et de sa loyauté à cette remarquable cause, le syndicat des Teamsters entend répéter cette expérience pour une 37e année consécutive en 2019.

Bienvenu aux nouveaux membres Teamsters

SGS Canada, Montréal

Les salariés de SGS Canada, Montréal, qui se veut un  leader mondial de l'inspection, du contrôle, de l'analyse et de certification, se sont joints à nous. Les membres, SGS Canada, travaillant au bureau de Québec étant déjà de fier Teamsters Québec local 1999, il était tout naturel pour eux de se regrouper avec notre syndicat.

Nous sommes très heureux d’accueillir ces 50 nouveaux membres parmi nous et vous souhaitons la plus cordiale des bienvenues!

Sani Terre Environnement

En janvier dernier les 80 employés de Sani Terre Environnement, communiquaient avec notre directeur du recrutement afin de savoir comment se syndiquer. Les gens veulent se faire respecter par leur employeur et savaient très bien que seule une grande organisation syndicale pouvait leur venir en aide.

Sani-Terre Environnement est une entreprise spécialisée dans la collecte des matières résiduelles, collecte résidentielle et commerciale (déchets et recyclage). Comme nous avons déjà plusieurs autres employeurs dans le même domaine à Québec, le bouche-à-oreille a fait son œuvre!

Nous sommes derrière vous et nous vous appuierons dans vos batailles!

Pneu Robert Bernard

En février dernier, les salariés de Pneu Robert Bernard situé à St-Paul D’Abbotsford, quittaient les rangs de la CSD afin de se joindre à notre grande organisation. Le service aux membres faisant défaut, les gens se sont joints à nous afin d’avoir une qualité de service tel qu’ils sont en droit d’attendre d’un syndicat, c’est avec grand plaisir et notre professionnalisme habituel que nous nous occuperons de ces nouveaux membres.

Bienvenu parmi nous!

15 juin 2018

Stéphane Murray

Directeur du recrutement

Une nouvelle convention collective pour nos membres à Fermont

Nous avons négocié la convention collective pour nos travailleurs du complexe résidentiel de Fermont qui travaillent pour Domco. Nous avons eu beaucoup de discussions sur les pratiques en milieu de travail pour améliorer les relations entre l’employeur et les employés.

 

Nous avons réussi à maintenir nos acquis, bonifier les indemnités de transport, ajouter un (1) jour férié, donner une prime pour le travail de magasinier ainsi que fournir le transport par avion pour les congés périodiques. La convention collective prévoit une augmentation de salaire de 8.75% pour sa durée, c’est-à-dire, pour les quatre prochaines années.

Dernièrement, nous avons fait notre assemblée à Fermont  pour présenter les offres de l’employeur qui ont été acceptées par la majorité de nos membres. Un immense merci à nos délégués, Éric et Réjean, pour leur grande implication lors des négociations.

1 août 2018

Martin Fournier

Permanent syndical

24 avril 2018

Michel Héroux

Président

Éric Laramée

Secrétaire-Trésorier

Semaine du personnel de soutien administratif

Après les anniversaires, les jours fériés, la Semaine et la journée des secrétaires est un des événements des plus soulignés.

 

La première Semaine de la secrétaire s’est tenue du 1er au 7 juin 1952, suite à une campagne de sensibilisation qui a commencé aux États-Unis en 1951 et qui avait pour but de promouvoir la profession qui vivait à l’époque une pénurie.

 

C’est en 1955 que l’Association nationale des secrétaires a décidé que la Semaine des secrétaires aurait lieu durant la dernière semaine complète d’avril et que le mercredi de cette semaine serait désigné comme le jour des secrétaires.

 

Encore de nos jours, les employeurs doivent faire face à une précarité inquiétante puisqu’il y a peu de relève qualifiée pour des tâches de plus en plus complexes. Les entreprises cherchent des candidats polyvalents, mais aussi ayant une maîtrise impeccable de différentes langues tout en étant à l’affût de nouvelles technologies et logiciels.

 

Alors, soulignons tous ensemble notre reconnaissance envers le personnel de soutien qui nous entoure et qui nous permet d’acquitter nos activités quotidiennes.

 

Bonne semaine des Secrétaires et du Personnel de soutien administratif!

Secteur de la bière et de la liqueur douce

Suite au congrès américain de la bière et de la liqueur qui a eu lieu en mars dernier et auquel le local 1999 a assisté, nous vous présentons les principaux enjeux qui touchent particulièrement ce secteur.

 

On s'aperçoit que les problèmes que l'on rencontre dans les renouvellements de nos conventions collectives sont les mêmes que ceux de nos voisins du Sud.

 

Les enjeux majeurs sont les fonds de pension, les assurances, les droits acquis, les pratiques passées, la sous-traitance et l’automatisation des usines Ce sont tous des sujets d'actualité que les employeurs tentent de modifier dans nos conventions collectives. Notre voix et notre pouvoir syndical sont souvent limités et nous devons de plus en plus souvent livrer des combats sérieux pour maintenir nos droits et acquis en cette matière.

 

Plus que jamais, la communication et la solidarité entre syndicats et membres vont être importantes pour les années à venir. Pour toutes informations additionnelles, n'hésitez pas à nous contacter.

17 mai 2018

Guy Poirier

Permanent syndical

Un exemple de solidarité syndicale

Lors de la négociation du Groupe Alex Coulombe pour les succursales de Trois-Rivières, St-Georges de Beauce et de La Malbaie, l’employeur a essayé par tous les moyens d’enlever une clause dans ces conventions collectives qui garantissait au salarié un égal salaire même s’il effectuait une tâche moins rémunérée.

Ces trois accréditations ont été négociées en même temps autour de la même table. Bien qu’elles soient indépendantes les unes des autres, les succursales ont consenti à s’unifier pour partager la même vision syndicale.

Après 18 rencontres avec l’employeur, nous pouvons affirmer que les membres sont restés unis et cohérents. L’employeur essayait certainement de créer de la dissidence dans notre unité de négociation en proposant des augmentations de salaire alléchantes et semer la discorde.

Unanimement, les délégués ont clairement indiqué à l’employeur qu’ils pensaient à ceux qui seraient affectés par la perte de la clause de convention collective. Lors des assemblées générales, les membres ont félicité le comité de négociation pour leur solidarité.

Lors de la présentation du renouvellement de la convention collective, les membres ont accepté les offres à 100%

Un grand merci aux différents comités syndicaux qui ont accepté de faire un effort pour le bien du plus grand nombre, leur collègue toutes anciennetés confondues. Eh oui, la solidarité existe toujours!

12 avril 2018

Robert Gendron

Permanent Syndical

21 mars 2018

Teamsters Canada

Communiqué

Les 800 travailleurs de Frito-Lay acceptent les offres patronales

La tournée d’assemblées syndicales à travers le Québec a pris fin dimanche et les quelque 800 travailleurs et travailleuses de la compagnie Frito-Lay ont accepté à 88 % les offres patronales.

Le contrat de travail qui prenait fin en août 2017 a nécessité des mois de négociations et des rencontres en conciliation avant qu’une offre acceptable soit proposée aux travailleurs. La première offre qui avait été soumise aux membres de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters avait été rejetée à 97 % en novembre dernier. Les salarié(e)s s’étaient alors donné un mandat de grève à 93 %.

Les horaires et les salaires étaient les enjeux principaux pour les marchandiseurs, les vendeurs et les salarié(e)s oeuvrant dans les entrepôts et à la distribution partout au Québec.

Le contrat de travail aura une durée de 6 ans.

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de près de 125 000 travailleuses et travailleurs au Canada, dont près de 40 000 au Québec. La Fraternité internationale des Teamsters compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

19 mars 2018

Stéphan Cousineau

Permanent Syndical

Les vendeurs de Molson acceptent les offres patronales

Les 175 membres de l’unité Vente Province chez Molson représentés par les Teamsters du local 1999 ont accepté les offres finales de l’employeur à 53% en assemblée les 17 et 18 mars. Rappelons que les 16 et 17 décembre derniers les membres avaient refusé les offres patronales à 100% et c’était doté d’un mandat de grève à 98.5%.

Les négociations ont été difficiles, car l’employeur appliquer une stratégie de réduction de coûts d’opération en diminuant les salaires et compenser ceux-ci par une rémunération variable plus élevée. Un grand fossé persistait pour certains groupes au niveau salarial, car l’employeur imposait toujours des diminutions salariales pour les quatre prochaines années.  Le comité fort de l’appui de ses membres est retourné devant l’employeur à plusieurs reprises et a fait des gains importants pour la deuxième présentation.

L’autre point important pour les membres était la gestion de l’horaire de travail. Pour le reste de la convention collective, le syndicat a réussi à garder les acquis et a fait des gains au niveau du fonds de pension en allant chercher une augmentation de 1,5% supplémentaire sur la cotisation de l’employeur.  Il est important de mentionner qu’il n’y aura aucune perte d’emploi, même qu’il y aura la création de 17 nouveaux postes permanents ajoutés.

Le contrat de travail est peut-être accepté, mais la compagnie devra maintenant faire une sérieuse réflexion, car 47% de membres sont insatisfait de l’offre qui leur a été proposée. Une grande méfiance s’est installée chez les membres face à l’employeur, ce qui peut envenimer les relations de travail.

J’aimerais remercier l’excellent travail des délégués membres du comité de négociation qui ont mis tout le temps et effort pour représenter les membres de l’unité devant la multinationale qu’est Molson-Coors, ainsi que les membres qui ce sont déplacé en grand nombre et parfois de loin pour les assemblées.

12 mars 2018

Teamsters Canada

Communiqué

Les travailleurs de Molson ratifient les offres patronales

Réunis en assemblée syndicale ce dimanche, les travailleurs et travailleuses de l’usine Molson de la rue Notre-Dame ont accepté les offres finales de leur employeur dans une proportion de 55%.

La Section locale 1999 du syndicat des Teamsters représente les intérêts des quelque 550 salariés de cette usine, notamment à l’embouteillage et à la livraison. Les travailleurs avaient auparavant refusé deux offres patronales, la première à 57 % et la deuxième à 52 %. Ils s’étaient donné un mandat de grève le 25 février dernier à 87 %.

Les principaux enjeux à la table de négociations étaient le régime de retraite, les assurances collectives et les salaires.

Plus de 438 travailleurs et travailleuses participaient à cette assemblée.

Incertitudes

Cependant, les travailleurs sont toujours inquiets des conséquences qu’aura le déménagement de l’usine sur la Rive-Sud. Le virage canette qu’a pris le brasseur au cours des dernières années a contribué à la disparition de dizaines d’emplois. Les syndiqués craignent que Molson mette fin à la production de bouteilles brunes, ce contenant nettement plus écologique que les canettes qui contribue au maintien de centaines d’emplois de qualité.

D’ailleurs, le syndicat des Teamsters attend toujours de rencontrer la ministre Melançon, plusieurs mois après l’avoir sollicité pour discuter de l’avenir de l’entente Recyc-Québec.

Cette entente, qui est le fondement du système de consignation de canettes en place au Québec depuis 1984, lie les brasseurs ainsi que les fabricants et détaillants de boissons gazeuses. Elle découle de la Loi sur la vente et la distribution de bière et de boissons gazeuses dans des contenants à remplissage unique.

Jusqu’à 2016 les brasseurs payaient des pénalités lorsqu’elles vendaient plus de 37 % de leur production de bière en canettes, mais est-ce encore le cas à l’heure actuelle? De plus, le non-renouvèlement de l’entente a créé un vide règlementaire qui pourrait inciter les brasseurs à ne produire que des canettes de bière.

Mentionnons que 55 % de la production de bière au Québec est vendue en canettes… Par conséquent, les brasseurs, loin d’être lésés par les pénalités financières imposées par le gouvernement, continuent de favoriser le contenant en aluminium.

Près du tiers des canettes se retrouvent dans des sites d’enfouissement, contrairement aux bouteilles brunes qui sont récupérées à 98 % et recyclées plus de 17 fois.

26 février 2018

Teamsters Canada

Communiqué

Les travailleurs de Molson donnent un mandat de grève

Un conflit de travail pourrait éclater bientôt à la brasserie Molson de la rue Notre-Dame à Montréal.

 

Réunis en assemblée syndicale ce dimanche, les membres de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters ont refusé pour une deuxième fois les offres patronales. Les travailleurs se sont alors donnés un mandat de grève à 87 %. 

Une gréve pourrait être déclenchée au moment jugé opportun.

 

Les principaux enjeux à la table de négociations sont le régime de retraite, les assurances collectives, la sous-traitance et les salaires. Le Comité de négociations désire reprendre les pourparlers dans les plus brefs délais.

source: http://teamsters.ca/fr/blog/2018/02/25/les-travailleurs-de-molson-se-donnent-un-mandat-de-greve/

19 février 2018

Stéphane Murray

Département du recrutement

Nouveaux membres de Tapis IBE

En septembre dernier, dans le secteur de la Montérégie, l’équipe du recrutement rencontrait plusieurs travailleurs qui mangeaient à l’extérieur pour profiter des derniers instants de l’été. Nous avons donc discuté avec ces travailleurs qui jusqu’alors étaient représentés par le syndicat de la CSN. La plupart des salariés étaient très mécontents du service reçu, le qualifiant même d’inexistant depuis plus d’un an. Certains refusaient même de nous adresser la parole tellement ils étaient en colère contre le mouvement syndical en général.

 

Nous sommes alors retournés les voir pour leur expliquer que notre association plaçait le membre en priorité sans compromis. Une discussion franche et honnête a permis l’ouverture d’esprit des salariés et nous avons été invités à revenir afin de poursuivre les discussions.

 

Lors de la troisième rencontre, on nous a informés que nous avions déjà été plus présents que leurs conseillers de l’époque. Cela a marqué le début d’une confiance à notre égard et la campagne de maraudage a vraiment pris son envol. Plus de 80% des salariés ont décidé de changer d’association et ont choisi le Syndicat des Teamsters.

 

L’accréditation a plus tard été confirmée et cela marque le début d’une coopération entre les salariés et les représentants syndicaux afin de défendre adéquatement leurs intérêts et leurs conditions de travail. Merci de votre confiance et bienvenu à tous les nouveaux membres de Tapis IBE.

Soirée de quilles du Caucus 2018

C'est le retour de la Soirée de quilles du Caucus au profit de la maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants le Parados.

 

Nous espérons pouvoir compter sur votre participation encore cette année et aussi voir de nouveaux visages!  

 

Venez faire des abats avec votre famille et vos amis le 21 avril prochain!

C’est une magnifique occasion pour allier temps de qualité avec la famille et don du cœur pour des gens qui sont dans le besoin.

 

Pour réserver par téléphone

au 450-682-5521 poste 226

 

Pour réserver par courriel

nguillemette@teamsters.ca .

13 février 2018

Teamsters Canada

Caucus de la condition féminine

Les travailleurs de Molson refusent les propositions patronales

12 février 2018

Teamsters Canada

Communiqué

Réunis en assemblée syndicale ce dimanche, les travailleurs et les travailleuses de l’usine Molson de la rue Notre-Dame à Montréal ont refusé à les offres patronales. Le syndicat ne s’est pas encore doté d’un mandat de grève et ne prévoit pas exercer de moyens de pression pour le moment.

Les principaux enjeux à la table de négociations sont le régime de retraite, les assurances collectives, la sous-traitance et les salaires. Le Comité de négociations désire reprendre les pourparlers dans les plus brefs délais. Aucune rencontre n’est cependant prévue avec l’employeur pour le moment.

La Section locale 1999 du syndicat des Teamsters représente les intérêts des quelque 650 salariés de cette usine, notamment à l’embouteillage et à la livraison.

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de près de 125 000 travailleuses et travailleurs au Canada, dont 40 000 au Québec. La Fraternité internationale des Teamsters compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

source: http://teamsters.ca/fr/blog/2018/02/11/les-travailleurs-de-molson-refusent-les-propositions-patronales/

6 février 2018

Première convention collective pour Services alimentaires Domco limitée (Site Fire Lake aéroport)

Les employés de Services alimentaires Domco ltée sont accrédités depuis mai 2017. Une quinzaine  de travailleurs s’occupe de faire la cuisine, ainsi que la conciergerie au site de Fire Lake aéroport, sur la Côte-Nord du Québec.

 

La convention prévoit des augmentations salariales de 1,50 $ sur trois ans, en plus d’un montant forfaitaire pour la rétroactivité. Des gains pour les vacances ont également été obtenus : pour une année d’ancienneté complété, le salarié a droit à 7 % comme compensation de paie de vacances ; après deux ans d’ancienneté complétées, le salarié obtient 8 % ; et après trois ans d’ancienneté complétées, 10%. Des indemnités et du temps de transport ont également été prévus dans la convention collective, ainsi que plusieurs autres avantages. Cette première convention collective a notamment été acceptée à hauteur de 83 %

 

Félicitations aux membres Teamsters de Domco Fire Lake aéroport, nous sommes fiers de vous accueillir et de vous représenter par cette première convention collective.

Martin Fournier

Permanent syndical

29 janvier 2018

Bourses d’études académiques et en formation professionnelle pour 2018

 

Cette bourse s’adresse aux les fils, filles et personnes à charge des membres des Teamsters qui sont finissants et finissantes du secondaire ou du cégep, qui prévoient fréquenter un cégep, une université ou une formation professionnelle.

 

Veuillez prendre note qu’un nouveau processus de demande a été mis en place, désormais toutes les demandes se feront en ligne à l’adresse suivante : www.jrhmsf.org

 

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter Nathaly Guillemette de Teamsters Canada au 450.682.5521.

 

Bonne chance à tous!

Dès aujourd’hui, et jusqu’au 31 mars prochain, postulez en ligne au Fonds de Bourses d’études commémoratif James R. Hoffa et courez la chance d’obtenir une bourse entre 1000$ et 10 000$.

Éric Laramée

Secrétaire-Trésorier

Régime d’assurance collective pour les 65 ans et plus

Récemment, nous avons participé au renouvellement du Régime d’assurance collective dans un marché d’alimentation. L’Employeur voulait changer de compagnie d’assurance en raison de l’augmentation des primes d’assurance pour l’employeur et les employés.

Ce dernier a trouvé une compagnie qui maintenait les mêmes avantages, une prime similaire à l’ancienne, mais avec le gel des primes pour une période de 16 mois, ce qui représentait un avantage économique pour tous.

Nous avons alors eu le réflexe de demander si la compagnie d’assurance était deuxième payeur après l’assurance gouvernementale, c’est-à-dire si le régime privé offrait une couverture complémentaire au régime public. L’employeur n’avait pas fait cette vérification et suite à la demande de renseignement, la réponse fut positive.

22 janvier 2018

René Plante

Permanent syndical

Cela implique, pour les personnes de 65 ans et plus, qu’elles peuvent décider d'adhérer au régime public et de conserver la couverture complémentaire offerte par le régime privé. Ainsi, pour des médicaments non couverts par le régime public ou pour une partie non remboursée d’un produit, le régime d’assurance collective vient combler la différence selon l’entente négociée. Généralement, la prime d’un travailleur de 65 ans et plus augmente et il peut être avantageux pour ce dernier de combiner les couvertures publique et privée.

Il est donc très important de vérifier, particulièrement dans les commerces au détail, mais dans les autres secteurs également, si les régimes d’assurance collective protègent les 65 ans et plus. En effet, on peut constater qu’il y a une croissance de la présence des salariés âgés sur le marché du travail. Cette tendance s’explique notamment par le vieillissement de la population. Cette évolution se justifie également du fait que plusieurs travailleurs choisissent de repousser leur retraite, de même que plusieurs retraités qui réintègrent le marché du travail.

Soulignons la Journée internationale des femmes ensemble!

 

Pour célébrer la Journée internationale des femmes, l’équipe du Caucus condition féminine Teamsters Québec est fière de vous inviter à passer la soirée en compagnie de nulle autre que Chantal Lacroix!
 
Quoi de mieux pour célébrer la Femme qu’un bon souper entre amies, un petit verre de vin et de faire la rencontre d’une femme accomplie et inspirante comme Chantale.

  «N’attends pas le bonheur, crée-le»

C’est VOTRE soirée, de nous à vous avec amour!
 

Réservez tôt en appelant Nathaly au numéro sur l'affiche ou en envoyant un courriel avec votre nom, numéro de téléphone, compagnie et section locale à nguillemette@teamsters.ca.

15 janvier 2018

Caucus condition féminine

Communiqué

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

© 2023 by Coach.Corp. All rights reserved.